La négativité autour de nous : un obstacle réel, mais pas insurmontable

Quand on fait du fitness, de la musculation ou un sport de force, on a généralement un obstacle commun : la négativité autour de nous. Et encore plus quand on est une femme ! Elle est omniprésente dans notre quotidien, que ce soit sur les réseaux sociaux ou même auprès de nos proches.
Le problème c’est que parfois cette négativité vous fait douter, voire renoncer.

Et ça, ce n’est tout simplement pas acceptable. J’espère au travers de cette article vous aider à vous armer un peu plus face à cet obstacle, qui malheureusement est presque inévitable…

Gérer l’incompréhension des proches


Je préfère vous avertir tout de suite : essayer de faire comprendre et accepter votre mode de vie à vos proches est peine perdue. Alors bien sur il y aura peut-être une ou deux personnes qui finiront par accepter, mais ça sera très rare.

“Tu n’as pas peur de ressembler à un homme si tu continues comme ça ?”

“Fais-toi plaisir un peu, prends un morceau de gâteau !”

1ère étape : “soyons d’accord sur nos désaccords”


Ce n’est jamais facile d’être en conflit avec ses proches, et encore moins de se sentir incomprise. On finirai même par douter de nos choix et de nos envies.

Mais ce qu’il faut réaliser c’est que nous n’avons pas tous le même système de pensée. Avec le temps vous avez changé votre alimentation pour votre santé (et votre physique), vous prenez plaisir à vous entraîner souvent et votre regard sur le corps a évolué. Peut-être qu’aujourd’hui vous avez plus de facilité à trouver un corps féminin musclé esthétique. Mais je suppose que ça n’a pas toujours été le cas, non ? Souvenez-vous en, vous aussi vous aviez une autre façon de voir les choses.

Acceptez que les gens autours de vous n’aient pas eu la même évolution que vous. Une fois qu’on comprend ça et qu’on l’accepte, la suite est déjà plus facile.

L’idée ce n’est pas d’avoir raison à tout prix, c’est d’accepter nos différences pour vivre et avancer ensemble.

2ème étape : réaliser que c’est pareil pour tout le monde


Et oui, c’est pour tout le monde pareil ! Quasiment personne n’a la chance d’avoir autour de lui uniquement des gens compréhensifs. Et ça va de ceux qui ne comprennent pas, à ceux qui ne vous rendent pas la tâche facile, pensant “vous aider”. Pour moi c’est une problématique à gérer pour une majorité des pratiquantes de musculation ou de sport de force. Une fois que l’on sait ça, on se sent déjà moins seule.

3ème étape : trouver des solutions


Il y a toujours une solution à chaque problématique.

– Vous êtes invitée à un apéro dinatoire mais vous êtes en sèche et vous n’avez pas envie de passer la soirée à vous justifier ? Anticipez en prévoyant ce repas comme un cheat-meal dans votre semaine. Ou mangez votre repas avant d’y aller (oui parce qu’on n’est pas masochiste non plus hein) et prétextez un manque d’appétit pour manger “léger”. Bref anticipez et soyez créative !

– Vous êtes fatiguée de voir votre mode de vie terminer en débat stérile ? Évitez tout simplement le sujet. Après tout, vous n’êtes pas obligée de préciser que vous allez à la salle de sport 6 fois par semaine et que même en vacances vous trouvez toujours le temps de vous entraîner (bah oui il ne faut pas tendre le bâton non plus).

Les réseaux sociaux, pourquoi tant de négativité ?


C’est vraiment un mystère pour moi, mais sur les réseaux sociaux, j’ai l’impression que les gens sont très critiques allant parfois jusqu’à la méchanceté. Surtout en ce qui concerne les physiques de femmes qui pratiquent la musculation.

“Beurk je n’aime pas du tout”
“On dirait un homme, c’est trop”

Voilà le genre de message que l’on peut retrouver sur des photos d’athlète ou même de simple pratiquante. Et encore il y a vraiment très méchant, mais je ne préfère pas mettre ce genre de phrase sur mon blog, l’essentiel c’est que vous ayez compris où je veux en venir. D’ailleurs vous avez peut-être vous même déjà eu/lu ce genre de message ou commentaire.

Dans la vraie vie, on verra rarement ces personnes venir vous dire de vive voix ce qu’elles osent écrire sur les réseaux sociaux.

Bah oui, ça ne vous viendrai pas à l’esprit en croisant une personne qui a un physique qui ne vous plait pas d’aller lui dire de but en blanc que vous la trouvez dégueulasse non ?


Et pourtant, ça se fait très bien en ligne. Parfois on oublie que derrière un profil virtuel il y a une personne bien réelle, avec des sentiments et des émotions bien réels eux aussi. Les mots ont des conséquences !

Et ne venez pas me dire que vos critiques sont constructives, ou que vous êtes quelqu’un de franc et qui dit ce qu’il pense…euh non, je suis désolée mais dire des choses méchantes gratuitement, sans que l’on vous ai demandé votre avis d’ailleurs, ce n’est pas de la franchise, c’est un manque d’empathie ! Et il n’y a pas de quoi en être fier…

10554119_1699052630310560_1968513931_n

Comment gérer la négativité en ligne ?


Je ne suis pas certaine qu’il y ai vraiment de solution. En tout cas, j’ai beau réfléchir, je ne trouve pas. Et plus vous aurez de visibilité en ligne, plus vous aurez de chance d’avoir de gens qui se sentiront obligés de donner leur avis négatif sur votre physique, c’est comme ça.

Vous avez donc deux possibilités :
– L’éviter, en ne publiant pas de photo de vous.
– L’ignorer, en vous concentrant sur les messages positifs.

Mais surtout, ne perdez pas votre temps à essayer d’y répondre !

Partager cet article


Et si vraiment vous êtes à court d’idée quand vous faites face à trop de négativité, répondez en partageant cet article, on ne sait jamais, ils pourraient finir par calmer un peu leur méchanceté.

Votre corps, vos choix


Pour terminer, rappelez-vous que c’est votre corps et que personne n’a à vous dire à quoi vous devez ressembler.

Ressemblez à ce que vous voulez et ne vous laissez pas démoraliser par la négativité autour de vous.


Que vous soyez mince, plantureuse, musclée, avec de grosses fesses, de petits seins, de larges épaules, de gros mollets…bref peu importe, ce qui compte c’est que vous soyez en phase avec vous-même.

Bien sur, c’est plus facile à dire qu’à faire. Concentrez-vous sur le positif autour de vous, concentrez-vous sur vous.

tumblr_mxyu6uMCiZ1r5x7xno1_500

 

Partager l'article :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email
Retour haut de page

OFFRE LIMITÉE

=