Je lis tout et son contraire, pourquoi ?

Si comme moi vous aimez parcourir le web à la recherche d’informations afin d’assouvir votre soif de connaissance, alors vous avez certainement dû lire des informations contradictoires.

Pourtant les deux sources vous semble fiable, et pourtant elles disent l’inverse.
Un coup il faut faire des séries longues, un coup des séries courtes, un coup il faut absolument acheter de la Whey, un coup la Whey fait grossir, un coup il ne faut pas manger de glucide après 19h, un autre coup on me propose une diète avec du riz au dîner…bref c’est à devenir chèvre !

Moi simple pratiquante qui ne comprend pas forcément tout le côté scientifique, mais qui veut juste savoir quoi faire pour atteindre mes objectifs.

Prenons le cas de deux championnes (toutes deux ont gagné l’Olympia en catégorie Figure) :

nicole-erin
Leur entraînement :

Nicole Wilkins
s’entraîne toute l’année avec des charges lourdes, en découpant ses séances par groupe musculaire (split), 3 à 4 séries de 8 à 15 répétitions par exercice. Elle fait du cardio également toute l’année environ 5 fois par semaine pendant 30 minutes (généralement le matin). En période de préparation de compétition son entraînement ne change pas beaucoup, et elle rajoute progressivement du cardio.

Erin Stern
travaille beaucoup en explosivité, avec des mouvements composés, des sprints et des circuits. Elle ne segmente pas par groupe musculaire (full) lorsqu’elle ne prépare pas de compétition. C’est seulement lors de ses semaines de prépa qu’elle va isoler ses groupes musculaires (un jour un muscle), avec une charge modérée et des séries de 8 à 10 reps.

Leur alimentation
:


Nicole Wilkins
mange toute l’année quasiment la même chose, avec une diète plus stricte lorsqu’elle débute sa préparation, environ 14 semaines avant la compétition.

Erin Stern
mange 4 à 5 repas par jour à l’année et passe à 6 repas par jour en période de préparation, qu’elle commence seulement 6 semaines avant la compétition.

Qu’en conclure ?

Cet exemple est très intéressant car on peut se demander : qui a raison ? En fait elles ont toutes les deux raison… Car elles ont trouvé chacune ce qui marche pour elle, et ce qui leur a permis d’être championne du monde !

Il y a beaucoup d’études scientifiques qui ont été faites, chacune dans des contextes différents, avec des sujets différents. Il y a aussi parfois des mauvaises interprétations. Les études c’est une chose, l’expérience en est une autre.

Demain sortiront de nouvelles études, de nouvelles expérimentations avec au final de nouvelles conclusions. Le corps humain est complexe, et on n’a pas fini d’apprendre.

Qu’est-ce qu’on sait aujourd’hui ?

En fait, il n’y a quasiment qu’une seule chose que l’on sait et dont tous les scientifiques sont d’accord. C’est que ce soit pour prendre du muscle ou perdre de la masse grasse, il faut manger suffisamment de protéines (au moins 1 g par kilo de poids de corps par jour). C’est tout ! C’est la seule chose que l’on peut vous conseiller les yeux fermés car on sait que c’est efficace.

Tout le reste, que ce soit comment s’entraîner, quand et quoi manger va vraiment varier d’une personne à l’autre. C’est d’ailleurs pour cela qu’existent les coachs. S’il y avait une recette qui fonctionne pour tout le monde, ça se saurait ! Il y aurait beaucoup plus de “FitGirl” dans la rue.

C’est un apprentissage constant sur soi, même quand une diète ou un entraînement ne vous permet pas d’atteindre un objectif, vous apprenez quelque chose qui vous permet d’avancer vers ce qui va fonctionner pour VOUS. C’est là qu’intervient le coach, son expérience va lui permettre de vous orienter plus rapidement vers une alimentation et un entraînement qui vous conviendra. Méfiez-vous donc des coachs qui vous propose un programme sans vous posez de question sur vous, vos habitudes et votre passé.

Voilà donc la clé : l’apprentissage. Restez constamment à l’écoute de votre corps, ses réactions, notez tout ce que vous faites et vos résultats. Et tirez les bonnes conclusions pour arriver à optimiser vos résultats.

Bon ok, mais ça ne me dit toujours qu’est-ce que je fais moi…

Vous trouverez de nombreux programmes sur le blog et sur internet. La première chose que je dirais c’est de se lancer !

Ensuite, pour moi un bon programme d’entraînement c’est celui qui me donne envie chaque matin de le faire, celui pour lequel j’arrive à me donner à fond, à la limite d’en redemander et de prendre du plaisir 🙂

Enfin, pour moi un bon programme alimentaire c’est celui où vous prenez du plaisir à manger, vous n’avez pas trop faim entre les repas (on ne parle pas de prépa de compétition là hein ^^), vous n’avez pas de problème de digestion ou de transit et vous avez suffisamment d’énergie pour vous entraînez.

Vous avez tout ça ? Et bien je peux déjà vous garantir que vos chances d’atteindre vos objectifs sont très fortes !

Et maintenant à vos crayons ! On prend des notes, on écoute son corps, on expérimente, on apprend et on n’oublie pas de prendre du plaisir à chaque étape. On ne se démotive pas, on tire les leçons et on avance. Car après tout le Fitness n’est pas une destination, c’est un voyage !

Partager l'article :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email
Retour haut de page

OFFRE LIMITÉE

=