Transformer son corps en améliorant ce qu’il sait faire

musculation-femme-strong-academy

Après 10 ans de pratique de la musculation, je suis passée par de nombreuses phases différentes. Quand je lis vos témoignages, vos emails ou questions la plupart du temps je comprends très bien ce que vous vivez, car je l’ai vécu.

Aujourd’hui j’ai la chance d’avoir une relation saine et positive avec mon corps. Il n’est pas parfait, et pourtant je ne l’échangerai pour rien au monde.

À travers mes articles, livres, programmes gratuits, coachings et challenges – mon objectif est de vous aider à être plus fortes physiquement, en meilleure santé et à gagner confiance en vous.

Au cours de toutes ces années d’expériences, j’ai compris quelque chose d’ULTRA important, qui selon moi est la clé, qui explique mon approche et que je vais vous révéler dans cet article.

Vous êtes prêtes ?

Pourquoi je vous dis ça ? Parce que dans la majorité des cas, voici ce qu’il se passe :

Vous avez l’envie de changer votre physique, votre niveau de motivation est au maximum, vous trouvez un programme à suivre, le challenge d’un nouveau type d’entraînement et celui de changer totalement votre alimentation ne vous fais pas peur. Vous foncez tête baissée, bien décidée et convaincue que cette fois c’est la bonne !

Vous tenez 1 jour, 2 jours…1 semaine complète ! Puis les évènements du quotidiens commencent à empiéter sur votre plan, ça devient de plus en plus approximatif, la motivation baisse, vous prenez du retard sur ce que vous aviez prévu, jusqu’à ne plus pouvoir rattraper ce retard et puis vous finissez par baisser les bras et reprendre vos anciennes habitudes.

Et ce cycle infernal recommence périodiquement et peut durer des années !

 

Pourquoi cela ne fonctionne pas (en tout cas pas pour une majorité de personnes) ?

Par définition, la motivation est fluctuante. PERSONNE n’est toujours motivé à 100%. La motivation oscille pour tout le monde, et ce qui va faire la différence, ce sera d’arriver à tenir son plan pendant les périodes où la motivation est au plus bas.

 

Ma solution :

J’ai constaté que les meilleurs résultats arrivaient quand :
– On se met moins la pression !!
– On mesure nos progrès sur d’autres critères que des critères visuels.


 

 
ÉTAPE 1) Se réconcilier avec son corps

Selon moi, il faut apprendre à aimer son corps ici et maintenant. N’attendez pas d’être plus comme ci ou moins comme ça. C’est dès maintenant qu’il faut en faire un allier et être bienveillante envers lui.

C’est d’ailleurs pour cela que j’ai créé ce petit challenge gratuit : pour vous aider à apprendre à l’aimer et gagner en confiance.

Cette étape vous aidera à diminuer la pression que vous vous mettez, et à aborder la suite plus sereinement.

ÉTAPE 2) Améliorer ses capacités physiques

Il n’y a pas meilleure sensation que celle que l’on ressent lorsqu’on réalise une nouvelle performance, que l’on n’aurait peut être d’ailleurs jamais pensé réaliser un jour ! Le corps est fait pour être en mouvement. Améliorez votre force, votre puissance, votre coordination, votre mobilité, votre endurance… devenez un meilleur vous !

Par la même occasion vous allez renforcer vos muscles, vos os, vos tendons, votre système immunitaire…bref votre santé ! Et ça, c’est capitaliser pour l’avenir.

ÉTAPE 3) Adopter une alimentation positive

Plutôt que de dire « il ne faut pas que je mange ça », dites « je vais manger ça parce que je veux nourrir mon corps avec ce qu’il y a de mieux ». Voyez ce que vous pouvez intégrer dans votre alimentation pour optimiser votre santé, plutôt que de partir sur une liste de ce que vous devez supprimer !

 

Les meilleurs outils :

  • – Le développement personnel (confiance en soi, minimalisme etc.)
  • – La musculation et tous sports utilisant des charges (renforcement musculaire, sports de force, haltérophilie, crossfit etc.)
  • – La nutrition humaine basée sur la science et…le bon sens !

 

Il n’y a pas d’âge pour s’y mettre !

Quand on parle d’améliorer ce que le corps peut faire, cela est valable à tous les niveaux.

Pour certaines personnes ça se traduira par participer à une compétition sportive, pour d’autre réaliser des exercices ou mouvements qu’elle ne savait pas faire, ou encore pour d’autre cela peut se traduire tout simplement par le fait de pouvoir monter des escaliers sans douleur ni difficulté !

Et surtout, n’oubliez pas que le corps humain est incroyable, il n’est JAMAIS TROP TARD pour prendre son corps et sa santé en main. Et que c’est en vous concentrant sur ce que votre corps peut faire que vous obtiendrez une transformation physique durable.



Qui suis-je ?

Gwen

Hello ! Moi c'est Gwen, j'ai 34 ans, je vis à Lyon et suis entrepreneuse web passionnée de musculation (la vraie, avec des poids et tout) et de nutrition depuis 10 ans. Mon objectif : convaincre un maximum de femmes à pratiquer la musculation et à trouver l'équilibre entre santé, plaisir et performance. Plus d'infos pour les curieux...


7 thoughts on “Transformer son corps en améliorant ce qu’il sait faire

  1. Coucou Gwen ! J’étais justement en train de me dire que j’en avais plus que marre de ne pas réussir à atteindre mes objectifs physique après casi 4ans de frustrations, de craquage, aucune évolution… (et toutes ces fitgirls et leur corps que j’envie tant me montent au crâne…). Je pense qu’effectivement mon approche n’est pas la bonne. Tu m’ouvres les yeux, un grand merci pour ton article j’adore ton site !

  2. Bonjour Gwen.
    Te serait-il possible de faire prochainement un article sur l’entraînement des jambes quand on a un pincement discal / hernie discale ? J’ai appris que j’avais ça et le ciel m’est un peu tombée sur la tête car tous les mouvements que j’adorais (les plus efficaces) sont terminés pour moi. Merci pour ta réponse !

    1. Bonjour Jessica,

      Tu dois carrément arrêter ? J’ai aussi un début de pincement discal, mais pour le moment ça ne m’empêche pas de continuer le squat lourd par exemple.

  3. C’est un chouette article, j’aime bien cette thématique ! Pour les femmes, on a trop souvent tendance a associer sport et perte de poids. Alors que ça n’est au final pas un but ! Cette année j’ai pris du poids pendant l’hiver, 4kg (nouveau travail, moins facile de gérer les repas, et pas/peu de cardio). Au début ça m’a un peu miné le moral. Mais au final, j’ai tellement progressé au niveau des charges et des techniques sur certains mouvements qui était difficiles pour moi au départ (coucou les 55kg au DC alors que j’étais bloquée à 40kg depuis de looooongues semaines, Idem sur le soulevé de terre que je « sens » mieux). Alors je me dis que chaque chose en son temps, et j’en profite pour travailler plus en force. La shape, j’y pense, mais de loin :) … ça reviendra avec les beaux jours, peut-être !

    1. Wouaou bravo pour les 55 kg au DC !! Ton expérience personnelle rejoins mon article, et je suis heureuse de voir que tu prends plaisir dans la progression en charge !

  4. Hello Gwen, merci pour cet article! On est effectivement plus qu’un physique, on devrait se le repeter plus souvent :) Je me souviens à nouveau pourquoi j’aimais tant l’aérien parce que malgrè mon « physique » j’arrivais quand-même à faire des petites choses en force et gracieusement… Super article!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *