Recette du déo le plus efficace au monde

Quand on fait du sport, on transpire. Et quand on transpire, bah ça sent pas bon (je ne vous apprends rien ^^). Sauf que c’est méga important car c’est comme ça que notre corps régule notre température, et du coup on ne meurt pas de surchauffe (cool non ?).

Donc si vous faites beaucoup de sport évitez de chercher à bloquer/empêcher la transpiration. Elle est naturelle et importante. On oublie donc tout ce qui est détranspirant !

Du coup ce qui va nous intéresser, c’est qu’au moins ça sente pas à 100 mètres à la ronde (oui parce que même pour soi-même c’est gênant).

Si vous me suivez sur les réseaux sociaux vous savez que j’essaye d’éviter dans mes cosmétiques les ingrédients qui ne sont pas naturels et potentiellement toxiques/dangereux sur le long terme. Cela fait maintenant 1 an que j’ai trouvé une recette de déodorant qui me convient parfaitement.

Non seulement les ingrédients sont naturels, mais surtout c’est le déo le plus efficace que j’ai testé jusqu’à présent (approuvé et adopté par mon chéri également) ! Et en plus ça me revient beaucoup moins chers que les déos du commerce…Bon d’accord faut le fabriquer mais bon c’est ludique et puis il n’y a rien de plus satisfaisant que d’utiliser un produit fait avec ses petites mains 🙂

Les ingrédients


En termes d’ingrédients, j’aime faire simple et minimaliste : uniquement des ingrédients utiles/indispensables.

recette-deodorant-naturel-aroma-zone-ingredients-1



Huile de coco


Voici l’ingrédient principal (et d’ailleurs aussi l’ingrédient principal de beaucoup de cosmétiques naturels…). C’est lui qui nous donnera une consistance de pâte. Les propriétés qui nous intéressent pour notre déo sont que l’huile de coco est naturellement antifongique et antimicrobienne (whaaaat ?).

Pour faire simple, elle empêche les microbes de se développer au niveau de nos aisselles. Ce qui nous arrange puisque ce sont justement eux qui génèrent les mauvaises odeurs !
L’huile de coco est solide en dessous de 20°C et liquide au dessus. Quand vous l’utilisez pour faire un cosmétique il y a de fortes chances que vous aurez à la faire fondre au bain marie avant de la mélanger. Sauf en été où généralement elle est déjà sous sa forme liquide 🙂

L’huile de coco contient également de puissants antioxydants et est très nourrissante pour la peau.


Bicarbonate de soude/sodium


On utilise le bicarbonate parce qu’il est naturellement déodorant, antifongique et alcalinisant (= neutralise l’acidité). Attention à en prendre un qui soit suffisamment fin.


Fécule de maïs


Très doux sur la peau, on l’utilise pour ses propriétés absorbantes. Cela permet de limiter naturellement l’humidité sous les aisselles. Vous pouvez utiliser de la Maïzena que vous avez en cuisine ou de l’Arrow root en poudre.


Cire d’abeille (en été seulement)


Quand il fait chaud, la pâte du déodorant est trop liquide, du coup on ajoute de la cire d’abeille qui va permettre de garder une consistance plus solide.


Huile essentielle d’arbre à thé (tea tree)


Voici un indispensable à avoir dans son armoire à pharmacie ! L’huile essentielle d’arbre à thé est antiseptique, antifongique, cicatrisante, décongestionnante, antibactérienne et stimule le système immunitaire.


Huile essentielle au choix (parfum)


Pour terminer, on mettra une huile essentielle pour parfumer naturellement notre déodorant.

Personnellement j’adore les odeurs d’agrumes, ma préférée c’est l’huile essentielle d’orange. Par contre pas d’agrumes en été, car elles sont photosensibilisantes (= ne pas aller en plein soleil après en avoir mis).

Vous pouvez choisir l’huile essentielle de lavande, orange, citron, ylang ylang, litsée, mandarine, pamplemousse…


Le matériel


Il vous faut un bol pour mélanger et faire la pâte, un mini fouet et une balance de précision. Il vous faudra aussi prévoir un pot ou contenant pour y mettre votre préparation.

recette-deodorant-naturel-aroma-zone-materiel


Recette


Pour 100 g de déodorant :
– 45 g d’huile de coco
– 30 g de bicarbonate de sodium
– 20 g de fécule de maïs (ou arrow root)
– 5 g de cire d’abeille (pour la recette d’été)
– 10 gouttes d’huile essentielle d’arbre à thé
– 10 gouttes d’huile essentielle d’orange (ou autre au choix)

recette-deodorant-naturel-aroma-zone-ingredients-2



1) Faire fondre au bain marie huile de coco + cire d’abeille (si nécessaire)

recette-deodorant-naturel-aroma-zone-etape-1
recette-deodorant-naturel-aroma-zone-etape-2



2) Ajouter le bicarbonate et mélanger à l’aide du fouet

recette-deodorant-naturel-aroma-zone-etape-3
recette-deodorant-naturel-aroma-zone-etape-4



3) Ajouter la fécule et mélanger à l’aide du fouet

recette-deodorant-naturel-aroma-zone-etape-5



4) Ajouter les huiles essentielles et mélanger à l’aide du fouet

recette-deodorant-naturel-aroma-zone-etape-6



5) Transvaser dans un contenant/pot

recette-deodorant-naturel-aroma-zone-etape-7



Conservation


Le mélange se conserve très bien pendant plusieurs mois. N’hésitez pas à vous en faire un petit pot à emporter en vacances ou à mettre dans votre sac de sport 🙂

recette-deodorant-naturel-aroma-zone



Comment l’appliquer ?


Alors je sais ce que vous allez me dire, mais je vous assure on s’y fait rapidement : oui il faut le mettre avec les doigts ! Moi aussi au départ ça m’a pas emballé, mais finalement c’est pas si mal, on est plus précise et puis de toute façon généralement les aisselles sont propres quand on le met 🙂

Mettez-en le moins possible : 1 petite noisette par aisselle est bien suffisant.



Quelques précautions


Si comme moi vous avez une peau sensible/réactive, il peut arriver que le bicarbonate de sodium provoque des plaques rouges. Rien de bien méchant (j’avais ça aussi avec des déos traditionnels), il suffit de ne rien mettre sur les aisselles le soir après la douche ni se raser et laisser la peau se reposer toute la nuit. Dès que vous voyez que les plaques commencent à s’estomper, vous pouvez recommencer à en remettre.

De manière générale soyez minimalistes et à chaque fois que vous pouvez vous passer de mettre du déodorant faites-le !

Si les plaques reviennent à chaque fois, diminuez la quantité de bicarbonate dans la recette et remplacez par la même quantité de fécule de maïs.



Coût du déo


Si vous commandez tous vos ingrédients sur Aroma-Zone, fabriquer 100 g du déo revient à environ 2 €. Sachant que 100 g durent quelques mois, on peut dire que c’est très économique !



Produit tout prêt ?


Pour celles qui sont convaincues par le fait de passer à un déo naturel, mais qui ont la flemme de le faire elle-même, il existe des marques qui proposent des produits aux compositions similaires et à efficacité équivalente. Bon forcément ça revient beaucoup plus cher, mais c’est le prix de la simplicité 🙂

Partager l'article :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email
Retour haut de page

OFFRE LIMITÉE

=