Trouver ses motivations profondes, intrinsèques

Parlons motivation ! Pourquoi faisons nous les choses que nous faisons ? Pour faire court : il y a 2 types de motivation.
 
La première est la motivation extrinsèque : nous le faisons parce qu’il y a une récompense qui existe en dehors de nous même. C’est le principe de la carotte et du bâton que nous connaissons tous. On le fait parce que l’on va en tirer quelque chose.
 
Ce type de motivation donne de très bon résultats à court terme mais n’est pas très efficace sur le long terme.
 

La deuxième est la motivation intrinsèque, qui vient du plus profond de nous-même. On fait les choses parce qu’on en retire du plaisir et de la satisfaction. Il s’avère que nous être-humains sommes beaucoup plus persistants sur la durée quand nos motivations profondes sont satisfaites.

Nos performances et capacité à poursuivre nos objectifs dépendent directement de notre motivation. Il serait donc intéressant de creuser du côté de nos motivations profondes.
 
Pour cela je vous propose un rapide exercice :
 
1) Faites une liste de tout ce que vous aimez faire
2) Faites une liste de tout ce que vous arrivez à faire sans effort, naturellement
3) Chercher les points communs entre les deux listes
 
Vos motivations profondes/intrinsèques se trouvent en 3, à l’intersection de ce que vous aimez et que vous faites facilement ! Vous arrivez à faire ce que vous avez à faire parce que vous y prenez du plaisir ou en obtenez une satisfaction quasi immédiate, et pas à cause de la carotte ou du bâton.
 
J’aime cet exercice car il s’applique dans tous les domaines, que ce soit dans vos objectifs sportifs (on revient à l’importance de prendre du plaisir lors de nos entraînements) ou objectifs professionnels.
 
On met les chances de notre côté en s’assurant de ne pas avoir comme seule satisfaction le résultat final.
Retour haut de page