Le développement personnel appliqué à la nutrition du matin : ça change tout

Le développement personnel nous enseigne qu’une routine matinale bien choisie conditionne le reste de notre journée.

C’est quelque chose que j’ai expérimenté pendant de nombreuses années, et je peux aujourd’hui affirmer que les premières actions que l’on fait après le réveil ont un gros impact sur notre capacité à nous concentrer et à être productive dans la journée.

Par exemple dans mon cas, si je me lève et que je regarde la télévision, je vais avoir du mal à me concentrer sur mon travail toute la journée ! Mon cerveau n’aura pas été mis en bonne condition, je n’aurai pas visualisé ma journée et les objectifs que je souhaite atteindre. En bref, c’est presque une journée de perdue.

Ce principe s’applique parfaitement à comment vous démarrez votre journée en termes de nutrition.  

Pour reprendre mon cas en exemple, si je prends un petit-déjeuner avec des viennoiseries ou des tartines, mon niveau d’énergie, mon bien être et ma capacité à me concentrer vont être affectés négativement. Ça se confirme à chaque fois, c’est pour ça qu’aujourd’hui je réserve ce genre de petit-déjeuner aux week-ends ou vacances, et de manière très occasionnelle.

petit déjeuner musculation femme


Et pourtant en bonne bretonne je peux vous dire qu’un bon croissant au beurre (ou trois ) me fait toujours envie.

Malgré tout, avec le temps et l’expérience, j’ai fait le lien avec “comment je me sens après”, et me sentir au ralenti ou fatiguée alors qu’il est seulement 11h du matin ce n’est vraiment pas agréable. Ça reste donc occasionnel, quand j’en mange c’est en connaissance de cause : je sais qu’après je ne serais pas ultra dynamique.

Aussi, manger quelque chose dès le réveil n’est pas forcément ce qui convient à tout le monde non plus.

Beaucoup de personnes se lèvent en n’ayant pas faim du tout (c’est mon cas si je me lève très tôt par exemple).

Est-ce qu’il faut se forcer ?

Je dirai que ça dépend de comment vous vous sentez après. Si entre le moment où vous vous levez et votre premier repas de la journée vous avez une énergie stable et que vous n’êtes pas ultra affamée avant votre premier repas, je ne vois pas de problème à ne pas prendre de petit-déjeuner.

Au-delà du bien être, j’ai constaté en pratique chez de nombreuses femmes que je coache que cela influençait également leur niveau de faim sur la journée, et plus particulièrement les envies de sucré.

Comment choisir ce qui vous convient ?
Je dirai qu’il faut que cela remplisse les critères suivants :  

  • Pas de baisse d’énergie jusqu’au repas suivant
  • Vous vous sentez bien et vous arrivez à vous concentrer
  • Pas de problème de digestion
  • Vous prenez du plaisir

Si vous n’avez pas encore trouver ce qui vous convient, il n’y a pas 36 solutions il faut tester ! Plusieurs jours consécutifs de préférence, car en une seule fois le résultat risque d’être trompeur.

Une fois la routine nutrition trouvée, n’en changez plus ! Le corps aime la régularité, et vous avez tous les autres repas de la journée pour apporter de la variété.

Contenu du petit-déjeuner :

Privilégiez les aliments riches en protéines et lipides.

Exemple : œufs, jambon, tofu pour les petit-déjeuners salés, des petit-suisses ou un shaker de whey (de la whey nature dans les petit-suisse ça marche aussi) pour les petit-déjeuners sucrés.

Pour l’hydratation : un grand verre d’eau, un citron pressé ou une grande tasse d’infusion par exemple.

L’ordre dans lequel manger les aliments :


Oui je sais ça va vous paraître étrange, mais l’ordre a, dans une moindre mesure, son importance. Par exemple, commencer par la partie hydratation est généralement une bonne idée. Ensuite, si vous avez du mal à vous passer de vos tartines, pourquoi ne pas essayer de vous limiter à une et commencer par cela ?

Vous comprenez maintenant pourquoi c’est le point sur lequel je travaille toujours en premier lors d’un rééquilibrage alimentaire, car il conditionne la suite des repas et donc le succès du programme d’entraînement.

Retour haut de page